fournisseurs

Un dropshipper est-il aussi sérieux qu’un détaillant classique ?

William Gaze

January 19, 2021

Le sérieux des dropshippers face aux détaillants classiques

Pour des questions d’habitude de travail, de logistique ou de méfiance, certains fournisseurs ne souhaitent pas traiter avec des dropshippers mais plutôt continuer de travailler avec des détaillants classiques… Les dropshippers peuvent justement devenir un excellent complément de chiffre d’affaires pour les fournisseurs sans faire un investissement conséquent.

Par ailleurs, on explique dans un autre article comment dynamiser son activité en tant que grossiste en période de pandémie.

La différence entre un détaillant classique et un dropshipper

Tout ce qu’il faut retenir, c’est que le dropshipper n’est pas propriétaire de son stock.

Contrairement au détaillant classique qui va vous acheter en gros une gamme limitée de produits en fonction de sa trésorerie disponible, le dropshipper peut commercialiser une très large gamme au plus grand nombre de besoins possibles et générer le maximum de commandes.

Le dropshipper vous commandera beaucoup plus régulièrement des produits, en plus petite quantité, à expédier directement au consommateur final mais vous générera un excellent chiffre d’affaires comparé aux faibles coûts qu’engendre sa collaboration.

Qui sont les revendeurs en dropshipping ?

Il existe différents profils de revendeurs en dropshipping :

-  Les petits auto-entrepreneurs en dropshipping : Il s’agit de salariés qui souhaitent obtenir un complément de revenu en ouvrant leur boutique en ligne en tant qu’auto-entrepreneur. Ils n’ont pas les fonds nécessaires pour investir dans du stock et souhaitent, par conséquent, travailler en dropshipping. Avant de commencer, ils se forment généralement en ligne sur ce mode distribution ainsi que sur le webmarketing. Ils n’ont qu’une seule boutique et commercialisent soit en mono-produit ou soit un grand nombre de références de tous secteurs confondus.

-  Les TPE / PME en dropshipping : Il s’agit du stade supérieur comparé à la description précédente. Ce sont de petites structures travaillant à plein temps sur le dropshipping afin de développer le référencement de leurs boutiques et générer le plus de vente possible. Ils sont formés sur leur secteur, ont déjà de l’expérience ainsi qu’une clientèle. Généralement, ils n’ont pas qu’une seule boutique mais plusieurs, dans différents domaines.

-  Les e-commerces classiques : Afin de croître plus rapidement, un grand nombre d’e-commerçants choisit de développer une gamme en dropshipping en parallèle de celle stockée. Ce sont généralement des TPE (parfois des PME). Cela leur permet d’avoir un très large panel de produits en investissant le moins possible. Stocker une partie de ses produits permet de garder une part d’indépendance vis-à-vis de l’expédition par les fournisseurs (ex : en cas de rupture).

-  Les multinationales : Afin d’avoir le plus de références possible sur leur catalogue mais également gagner le plus de parts de marché dans tous les secteurs, de grandes multinationales comme Amazon, eBay ou Cdiscount travaillent également en dropshipping en parallèle de leurs produits stockés et de leur marketplace.

Actuellement, on estime que, dans le monde, 35% des ventes en ligne mondiales se font en dropshipping et d’ici 2022, le dropshipping représentera la moitié des transactions du e-commerce.

Les dropshippers peuvent distribuer :

-  Sur leur site de vente en ligne

-  Sur les marketplaces

-  Sur les deux !

Le dropshipping est-il légal ?

D’un point de vue juridique, les boutiques en dropshipping sont des commerces comme n’importe quelle autre boutique en ligne ou physique possédant leur propre stock.

En effet, rien n’oblige un e-commerçant à avoir ses références stockés dans ses locaux.

Il doit tout de même répondre de ses actes, assurer le service après-ventes et est sujet aux même restrictions et lois qu’un détaillant classique.

Comment savoir si un dropshipper est sérieux ?

Vos produits ont une image de marque et vous souhaitez travailler dans les meilleures conditions possibles, il est normal de se demander si les dropshippers qui souhaitent traiter avec vous sont sérieux ou non.

Dropix vous propose quelques petits conseils pour vérifier ceci :

-  Leur téléphoner : Cela peut vous sembler logique mais simplement leur téléphoner pourra vous orienter dans votre prise de décision. Les intonations qu’ils vont prendre, le sérieux de leur projet, l’expérience qu’ils ont déjà acquise, tous ces éléments peuvent être identifier par téléphone.

-  Visiter leur boutique en ligne : Visiter la boutique en ligne des dropshippers vous permettra de vous faire une première opinion sur l’opportunité qu’ils représentent pour vos produits (l’apparence du site, les gammes de produits qu’ils proposent, les avis clients…). Si leur boutique est en cours de construction, il est intéressant de directement leur téléphoner. Il ne faut, en effet, pas s’arrêter là-dessus… Un échange direct peut éclaircir la situation. Vous pouvez également consulter les « Mentions Légales » de leur boutique pour savoir depuis quand ils sont en activité.

-  Vérifier les antécédents du/des dirigeants : Afin de savoir si les dirigeants sont sérieux, vous pouvez vérifier leurs antécédents, notamment concernant des précédentes entreprises qu’ils ont pu créer, sur societe.com.

Dropix garantie le sérieux de ses revendeurs

En parallèle de pouvoir importer ses propres revendeurs sur Dropix, vous avez déjà accès à plusieurs centaines de dropshippers inscrits, contrôlés et certifiés par notre équipe.

Afin d’avoir accès à vos produits et vos prix, ils doivent obligatoirement s’inscrire sur la plateforme et que leur compte soit validé. Le Kbis étant obligatoire pour que l’inscription soit effective, ce ne seront que des entreprises officiellement créées qui auront accès à votre catalogue.

De plus, vous avez la possibilité dans votre espace fournisseur de générer une barrière supplémentaire en étant fournisseur privé ou public :

-  Un fournisseur public est libre d’accès à tous les inscrits.

-  Un fournisseur privé dévoile ses produits mais ne dévoile pas ses prix et ne peut être ajouté au catalogue du revendeur sans qu’il vous en fasse la demande. Cela vous permet de travailler en distribution sélective.

Vous pouvez également choisir si vos revendeurs peuvent commercialiser vos produits uniquement sur leur site marchand ou également sur les marketplaces.

Vous avez des questions ? Contactez-nous !

Vous souhaitez vous faire contacter par notre équipe afin de devenir fournisseur Dropix, complétez ce formulaire.

Essayez Dropix gratuitement >