fournisseurs

Qu'est-ce que le dropshipping ?

William Gaze

February 25, 2021

La vente en livraison directe consommateur

L’équipe Dropix se retrouve plusieurs fois par jour confrontée à une question lorsqu’elle s’adresse à un interlocuteur : « C’est quoi le dropshipping ? »

Le dropshipping est un business model du commerce en ligne méconnu et parfois mal compris par les grossistes, fabricants, marques ou e-commerçants.

Afin d’aider à mieux comprendre cette activité 2.0, nous allons traiter cette question dans cet article.

Comment se porte le e-commerce en ce moment ?

Actuellement, il est extrêmement facile de démarrer une activité de commerce en ligne.

Aujourd’hui, un créateur potentiel de site marchand ne fait pas face aux mêmes défis que ses prédécesseurs des années 2000.

Il fallait débourser à ce moment-là des dizaines de milliers d’euros afin de créer son site e-commerce.

Grâce à toutes les solutions de création et d’hébergement de site de vente en ligne accessibles facilement, comme Wizishop ou Shopify, cette époque est révolue. Souscrire un abonnement sur ces plateformes ne coûtera en moyenne que 50 euros par mois au lancement de l’activité.

De plus, si le revendeur choisit de travailler en dropshipping (livraison directe), il n’aura même pas la nécessité d’avoir un stock.

La croissance du e-commerce prévu au début des années 2000 a été atteinte.

En 2019, les données de la FEVAD estiment que les ventes en ligne françaises représentent un chiffre d’affaires de 103,4 milliards d’euros. On recense, cette même année, 190 000 sites e-commerce.

Il est important également de savoir qu’1 vente en ligne sur 4 est générée en France par Amazon.

Qu’est-ce que le dropshipping (ou livraison directe) ?

Le dropshipping, ou plus communément appelé par les fournisseurs « livraison directe consommateur », est un business model du e-commerce. Une vente en ligne sur trois est faite en dropshipping.

On constate 5 étapes dans le processus de vente en dropshipping :

1. Le revendeur passe un accord de distribution auprès d’un fournisseur pour référencer les produits de celui-ci sur son site marchand.

2. Le client passe une commande de produits et la paie sur le site du revendeur.

3. Ce n’est qu’une fois que le revendeur a reçu l’argent du client qu’il paie le fournisseur pour qu’il exécute la commande.

4. Le fournisseur expédie la commande directement au client.

5. Le revendeur se charge du service après-vente.

Qu'est-ce que le dropshipping ? C'est quoi le dropshipping ? Etapes dropshipping Processus dropshipping

On considère que le dropshipping est l’une des meilleures manières de démarrer une activité de commerce en ligne.

En effet, le principal avantage pour un revendeur en travaillant en livraison directe consommateur avec son fournisseur est la réduction des frais généraux.

Le vente en ligne classique demande au revendeur de stocker ses produits dans un entrepôt. Toutefois, avec le dropshipping, il s’occupe uniquement de la vente. Le fournisseur, par conséquent, se charge de la manutention et de l’expédition sans s’occuper du service client.

Le métier du revendeur est la commercialisation des produits (site marchand intuitif et incitant à l’achat, bon référencement et publicité Internet : SEO/SEA, développement d’une communauté et d’une bonne image de marque sur les réseaux sociaux…), le traitement des commandes et le SAV.

C’est également un excellent moyen pour les sites marchands classiques ayant une forte croissance d’accroitre leur développement en élargissant leur catalogue produits.

Pour les fournisseurs, travailler en dropshipping leur permet de facilement élargir leurs canaux de distribution.

Les différents business models du dropshipping

Plusieurs business models existent pour travailler en livraison directe consommateur :

Création de marque en dropshipping

Lorsqu’une entreprise décide de créer une marque et vendre des produits sous cette marque, elle ne produit que très rarement. Par conséquent, cette entreprise fera appel à un sous-traitant fabricant pour la production de ses produits.

Toutefois, si elle décide de constituer un stock avant de lancer la commercialisation de ses produits, elle devra faire une avance dans sa trésorerie et aura une forte pression pendant son lancement.

En revanche, si elle décide de travailler en dropshipping, cette marque pourra commencer sereinement son activité, tester les différentes typologies de produits qui fonctionnent le mieux etc.

En parallèle, pour un fabricant, travailler avec ce genre de marque peut lui permettre de se concentrer sur son cœur de métier : la production et l’expédition des commandes. Le fabricant traite avec plusieurs marques et appose la marque des sites marchands générant des commandes sur les produits.

De plus, un fournisseur proposant une personnalisation des produits en dropshipping a un réel avantage concurrentiel.

Travailler en marque blanche

Un revendeur peut également vendre des produits sans marque en dropshipping.

A l’inverse de la première méthode où le revendeur doit développer son image de marque, cette fois-ci, il doit se concentrer sur l’originalité et l’intérêt suscité par le produit en lui-même.

Ce business model concerne majoritairement les revendeurs mono-produits qui font leur promotion sur les réseaux sociaux.

Travailler en marque blanche demande d’avoir un produit de niche pouvant générer un achat impulsif.

Pour le fournisseur qui produit ou achète en gros les produits, travailler avec des revendeurs en dropshipping permet d’élargir considérablement ses canaux de distribution.

Livraison directe consommateur : seulement un système logistique avec son fournisseur

Similaire à une relation marchand/fournisseur classique, la seule différence provient du fait que le fournisseur se charge de l’expédition du produit au consommateur final.

Toutefois, en travaillant de cette manière-ci, il faut s’assurer de ne pas vendre une seule marque sur ce site marchand. En effet, le consommateur privilégiera l’achat sur le site officiel de la marque s’il ne retrouve pas un univers autour de plusieurs marques. Il faut que le site marchand ait une réelle valeur ajoutée en terme de service et/ou en largeur et profondeur de gamme.

Composer des box ou packs pour les vendre en dropshipping

Pour attirer les consommateurs et amoindrir l’ampleur des frais de port sur le prix de vente final, certains revendeurs mettent en place avec leurs fournisseurs des box ou packs de produits.

Cette proposition de valeur est forte pour le consommateur car il peut acquérir des produits provenant d’un univers entier (par marque, par catégorie produits…).

En parallèle, pour les fournisseurs, travailler sous ce format là permet d’être plus rentable dans leurs frais généraux.

Qui peut travailler en dropshipping ?

Dans le secteur de la livraison directe consommateur, nous retrouvons différents profils de revendeurs :

- Les petits auto-entrepreneurs en dropshipping

- TPE/PME en dropshipping

- Les e-commerces classiques

- Les multinationales

Ils vous ont été présentés dans un de nos précédents articles : Un dropshipper est-il aussi sérieux qu’un détaillant classique ?

Concernant les fournisseurs, nous pouvons retrouver 2 grandes typologies de fournisseurs en dropshipping :

- Les grossistes

- Les marques et fabricants

Nous vous avons détaillés comment identifier les fournisseurs en capacité de travailler en dropshipping dans un précédent article : Comment trouver un fournisseur en dropshipping européen ?

Quels sont les avantages de travailler en dropshipping ?

Pour un revendeur :

- Réduction des frais généraux et investissements financiers limités

- Concentration sur son cœur de métier : le marketing, la publicité et la relation client

- Possibilité d’avoir facilement un très large catalogue produit

Pour un fournisseur :

- Elargissement de ses canaux de distribution : notamment en ligne, face à la remise en cause des points de vente physiques

- Concentration sur son cœur de métier : la production et l’expédition

- Assurance d’avoir des commandes quotidiennes (petites mais régulières)

- Excellent complément à la vente en gros ou à la vente directe (mais ne la remplacera pas)

Quelles sont les limites face au dropshipping ?

Pour un revendeur :

- Mauvaise notoriété de ce mode de fonctionnement à cause des auto entrepreneurs non sérieux (représentent moins d’1% du CA généré par le dropshipping)

- N’a pas le stock à proximité pour effectuer des contrôles qualité ou vérifier l’inventaire

- Totale dépendance de son fournisseur une fois la commande générée

Pour un fournisseur :

- Coûts plus importants en vente unitaire qu’en vente en gros (nécessité d’avoir un prix pro gros et un prix pro drop pour être rentable avec les revendeurs)

- Gestion des commandes à l’unité difficile et désordonnée lorsqu’on travaille en gros habituellement

- Volonté de maîtriser sa distribution et son image de marque

La mission de Dropix : rendre accessible le dropshipping aux petites comme aux grandes entreprises

La solution Dropix donne la possibilité aux revendeurs (sites marchands et marketplaces) et aux fournisseurs (marques, fabricants et grossistes) de simplement travailler ensemble en dropshipping.

Dropix permet aux fournisseurs de maîtriser leur distribution et de gérer sur un seule et même espace leurs commandes en dropshipping (à travers leur CMS, leur ERP ou directement sur la plateforme Dropix).

En parallèle, Dropix permet aux revendeurs d’élargir facilement leur catalogue produits grâce aux meilleurs fournisseurs européens et de gérer leurs commandes de manière automatisée.

Prenez contact simplement avec notre équipe pour parler de vos projets et découvrir comment Dropix peut développer votre présence sur Internet grâce à la livraison directe consommateur.

Retrouvez également d’autres articles :

Essayez Dropix gratuitement >