see all blog posts
Tous les articles
Comment trouver des fournisseurs en dropshipping
E-commerçants

Comment trouver des fournisseurs en dropshipping

Une fois les idées claires sur la solution que vous allez utiliser pour votre boutique de dropshipping, nous pouvons aborder sereinement la façon dont trouver des produits pour vos boutiques. Qu'elles soient généralistes ou de niches, grâce à ce module vous allez avoir toutes les clés en main afin de trouver les meilleurs fournisseurs en Europe (ou non!)

Florian Escobar
April 13, 2022

Comment fournir sa boutique avec des produits gagnants ?

Vous êtes lancés ça y est ! Mais comment trouver des produits ?

Introduction du concept : le produit gagnant.

 

Vous voulez vendre des produits et vous savez à peu près quelle catégorie est adaptée à votre business ou vous n’avez pas encore d’idée précise ? C’est maintenant que nous vous présentons la fameuse notion de produit gagnant ou produit winner.

Pour avoir l’intégralité du contenu sur les produits gagnants en dropshipping, je vous invite à vous rendre sur article spécialement dédié à cette partie. Vous apprendrez absolument TOUT de la façon dont trouvez un produit gagnant pour faire exploser votre boutique, de la méthode IKEA à l’utilisation d’influenceur, tous les domaines.

Si jamais vous êtes déjà familier avec la méthode IKEA et ce qu’est un produit gagnant, on vous propose de compléter votre connaissance avec des outils assez efficaces éprouvés par de nombreux dropshippers.

-       Le guide ultime de la veille avec Google Trends

-       Trouver un influenceur en dropshipping

-       Analyser des publicités comme un chef avec Adspy

-       Minea, analyser les publicités comme Yomi Denzel

-       Zik Analytics, le meilleur analyste Ebay

-       Dropispy, l’alternative à Adspy

 

Passons désormais à la façon dont vous pouvez trouver les fournisseurs chez qui sourcer les produits gagnants.

Trouver son fournisseur en dropshipping

Première technique : L’approche directe.

Comme son nom l’indique, cette technique n’est à première abord pas la plus élaborée. Vous vous rendrez vite compte qu’elle est excessivement difficile à mettre en place. Ici, rien de sorcier il suffit de trouver un fournisseur (fabricant ou importateur), de le contacter et d’établir sous quelles conditions vous pouvez travailler ensemble.

Pour contacter un fournisseur avec l’approche directe il existe plusieurs façons de le faire en fonction de votre appétence avec la technologie et de vos moyens.

Si vous n’avez pas de moyens il va falloir vous armer de courage et de patience afin de réussir à rentrer en contact avec votre interlocuteur, souvent peu digitalisé. Voici les différentes façons de chercher et rentrer en contact avec les fournisseurs.

Comment contacter avec une approche directe ?

C’est la phase qu’on considère en général la plus compliquée car les fournisseurs sont généralement occupés et il est difficile d’avoir leur attention ou de les intéresser sur une potentielle collaboration.

Vous pouvez contacter vos « prospects », car ce sont bien là des prospects via une multitudes de canaux. Une fois n’est pas coutume, ils n’affectionnent pas tous la même chose et ce qui marche avec un fournisseur ne marchera pas forcément avec un autre.

Un peu archaïque: les annuaires professionnels.

Oui vous ne rêvez pas, on vous a bien dit les annuaires ! Même si ça peut vous paraitre "old school", utiliser les annuaires physiques ou en ligne tels que Europage est une méthode qui est certes assez fastidieuse mais qui vous permettra de pouvoir rentrer en contact avec des fournisseurs ou des producteurs niche que personne d’autre ne distribue. Vous aurez l’avantage de proposer un produit peut être tendance mais surtout unique par rapport à la concurrence.

Via les réseaux sociaux

Oui, il est aujourd’hui possible de travailler avec des petites marques en dropshipping en les contactant directement via les réseaux sociaux. Celles-ci ont généralement besoin de publicité afin de se lancer ou de simplement acquérir de nouveaux clients via leurs canaux principaux. Celles-ci sont très preneuses de distributeurs et les conditions de partenariat ne devraient pas être trop rudes alors c’est un bon moyen de trouver vos produits.

Les principaux réseaux que vous pourrez utiliser:

  • LinkedIn
  • Instagram
  • Pinterest
  • Facebook
Grâce à des listes de professionnels

Aujourd’hui beaucoup de marques (petites comme grandes) ont déjà un site internet en ligne. Cependant celles-ci ne misent pas autant sur celui-ci que leur canaux habituels et la visibilité et/ou les tarifs pratiqués sont bien supérieurs à ceux qu’ils pourraient vous offrir en dropshipping. Cette méthode est gagnante pour vous comme pour eux. Vous pourrez ainsi trouver vos futurs fournisseurs grâce à des annuaires Prestashop, Shopify, Mirakl etc…

Si vous avez du budget, des connaissances techniques vous pouvez également essayer d’automatiser certains processus afin d’avoir accès à des listes de prospects que vous pourrez plus tard contacter par mails et ou téléphone. Il est également possible d’obtenir ses listes en les achetant directement mais faites bien attention, les résultats ne sont pas garanties et vous n’êtes pas sur d’avoir un retour sur investissement.

Grâce à un e-mail :

Bien évidemment la façon la plus évidente de contacter un fournisseur est de lui envoyer un mail à l’adresse que vous aurez pu obtenir sur son site internet ou bien grâce à une liste ou des extensions comme Hunter.io qui vous permettent d’obtenir facilement un mail.

Protip : Si vous faites chou blanc, n’hésitez pas à faire un tour sur les CGV d’un site, l’adresse mail y est généralement indiquée. (Généralement en bas de page)

Ou trouver les Conditions Générales de Ventes d'un site

Une fois le mail obtenu, la rédaction du premier mail doit être impeccable afin d’intéresser le fournisseur instantanément.

Ne vous affolez pas tout de suite si vous n’obtenez pas de réponse après vos premiers emails, c’est généralement le cas. La persévérance est une qualité très importante dans la recherche de vos fournisseurs. Prévoyez des relances mails manuelles ou automatiques avec des logiciels comme Lemlist ou MailChimp par exemple afin de ne pas laisser de répit à vos prospects.

Avec un coup de téléphone bien placé :

Si le mailing ne fonctionne pas bien, vous pouvez coupler vos efforts avec des appels à froid pour échanger avec les fournisseurs. C’est encore plus risqué que l’envoi de mail personnalisé mais cela vous permet d’avoir un premier contact assez fort avec vos fournisseurs et de savoir tout de suite de quoi il retourne. Bien évidemment c’est plus facile si votre fournisseur est français afin de ne pas faire face à la barrière de la langue ou même le décalage horaire (important à prendre en compte).

Via un formulaire de contact :

Ici, on s’approche des canaux les plus conventionnels lorsqu’il s’agit de contact professionnels. Vos contacts s’attendent à recevoir des demandes de partenariats ou des sollicitations de ce genre via ces canaux. Vous avez donc un peu plus de chance d’obtenir des réponses positifs. N’hésitez toutefois pas à persévérer, les efforts en dropshipping sont toujours récompensés.

A quoi s’attendre avec les fournisseurs en direct :

Lorsque vous contactez un fournisseur en direct, ne vous attendez pas forcément à ce que celui-ci soit très avenant avec vous, si certains ont l’habitude de travailler en dropshipping, ce n’est pas le cas de tous. Certains proposent des intégrations pour faciliter le quotidien de leurs revendeurs mais ils restent quand même très minoritaires.

Vous aurez probablement un rapport de force assez déséquilibré, les fournisseurs pourraient mettre en avant des conditions assez peu avantageuses pour vous. Il est finalement assez fréquent d’obtenir des marges inférieures à 10% avec des packagings comportant la marque du fournisseur, ce qui n’est vraiment pas idéal pour vos clients finaux.

Pour finir, aller voir les fournisseurs en direct est une technique assez peu fructueuse puisque sur une petite 50aine de prospects vous pourrez en moyenne compter 1 à 3 fournisseurs intéressés pour faire du dropshipping avec vous . Restera ensuite à mettre en place un contrat assez carré pour que vous puissiez y trouver votre compte tous les deux.

Si vous souhaitez quand même travailler avec des fournisseurs en direct, la dernière technique de cette partie de la formation devrait vous intéresser puisque nous allons évoquer cet aspect de nouveau.

Deuxième technique : L’arbitrage ou l’achat/revente.

Une des techniques souvent mise en avant sur Internet est l’arbitrage. Sous un nom assez technique l’arbitrage consiste simplement à acheter un produit sur une plateforme pour le revendre plus cher par la suite sur une autre. Peut importe si vous vendez sur une marketplace ou un site personnel en dropshipping vous pouvez mettre en place cette technique.

Nous ne vous conseillons pas forcément cette technique car elle n’apporte pas forcément les meilleurs résultats et rien n’empêche les clients finaux de procéder eux même à un arbitrage.

Vous pouvez penser à 4 grandes sources d’arbitrage afin de vendre vos produits en dropshipping :

-       L’arbitrage depuis Ebay

-       L’arbitrage depuis Amazon

-       L’arbitrage depuis Aliexpress

-       L’arbitrage depuis CJDropshipping

Bien évidemment ces plateformes ne sont pas exclusives et vous pouvez chercher sur l’ensemble de celles-ci afin de trouver vos produits, d'autres marketplaces peuvent être intéressantes comme Rakuten par exemple.

Quelques astuces avec l’arbitrage

N’étant pas la pratique la plus simple vous devez faire attention à quelques points aux risques de nuire à la réputation de votre boutique aussi bien sur une marketplace qu’avec une boutique de type Shopify.

1.      Attention aux stocks ! Ne choisissez que des produits pour lesquels vous êtes sur que les ruptures de stock ne seront jamais un problème, en effet vous n’êtes pas à l’abri de ne pas pouvoir livrer votre client et cela risque de stopper net vos ambitions de réussite en dropshipping

2.      Vous allez réaliser des marges très faibles, il va être important de miser très fort sur l’acquisition afin de faire un volume de vente considérable et gagner de l’argent.

3.      L’arbitrage est assez mal vu si vous travaillez sur Ebay, surtout depuis Amazon. Attention à ne surtout pas faire « flag » votre compte et ne listez pas des surcroits de produits chaque jour. Il vous sera impossible d’obtenir un contrat ou une preuve de stock afin de faire débloquer votre boutique.

4.      Les délais de livraisons sont excessivement important, si vous faites de l’arbitrage avec CJdropshipping ou Aliexpress (globalement les mêmes produits) informez bien vos clients des délais véritables pour ne pas risquer l’avis négatif qui fait si mal aux boutiques.

5.      Regardez en détails les avis des vendeurs, ils sont très importants pour savoir à qui vous pouvez faire confiance ou non pour livrer votre client. Il vaut mieux payer le produit un peu plus cher que recevoir un avis négatif de son client final.

Bonus, le tip dont vous avez besoin en arbitrage :

Si il y a un seul élément que vous devez retenir de cette partie de la formation en dropshipping c’est le suivant : utilisez Idealo pour votre arbitrage.

Idealo c’est quoi ? C’est simplement le MEILLEUR comparateur en ligne pour l’arbitrage, grâce à l’EAN d’un produit vous allez pouvoir trouver le site ou la marketplace qui propose le produit le moins cher. Achetez donc le produit le moins cher possible afin de le revendre et optimiser la marge à fond.

 

Troisième technique : Faire appel à Dropix et aux fournisseurs les plus connus en Europe.

On passe désormais à la dernière technique afin de trouver des fournisseurs en dropshipping. Celle-ci est une des techniques les plus safes si vous souhaitez pérenniser votre activité et travailler avec des fournisseurs sérieux.

En faisant appel aux meilleurs fournisseurs Européens comme BigBuy et VidaxL vous êtes sur de proposer une qualité de service incomparable à vos clients.

D’ailleurs, ces fournisseurs ne sont pas les seuls en Europe et vous pouvez trouver d’autres fournisseur de belle taille avec qui travailler juste ici.

Pour être totalement transparent, la majorité des meilleurs fournisseurs en Europe travaille déjà avec Dropix et leurs produits sont accessibles depuis la plateforme directement. Ne le dites pas trop fort mais un abonnement à la plateforme vous permet de ne pas payer les abonnements aux autres fournisseurs européens. Vous aurez également accès à des fournisseurs très niches et inaccessible autre part que Dropix !

Vous vous souvenez lorsqu’on parlait de la première technique d’aller voir des fournisseurs en direct ? Et bien Dropix met en place cette technique à votre place afin d’aller voir les fournisseurs en direct et de traiter avec les fournisseurs sur un pied bien plus égal. Les tarifs sont négociés et vous pourrez rentrer directement en contact avec eux afin de négocier les prix ou même simplement d’avoir plus d’informations sur les produits.

Avoir un accès à un très grand nombre de fournisseur c’est un avantage qui n’est pas négligeable pour pouvoir se différencier de la concurrence. Il est toutefois important de garder en tête que les produits se vendant le mieux sont quand même les produits distribués par les plus gros fournisseurs en Europe !

 

Quelles sont les meilleures techniques ?

En résumé de cette partie, il est évident que les techniques pour trouver des fournisseurs de confiance performants ne se valent pas toutes.

Ne considérez la première technique que si vous aimez absolument tout faire par vous-même et que ni le temps ni le budget ne vous manque. Elle est très chronophage et présente des résultats assez limitée pour tous les efforts mis en place.

Nous vous recommandons donc très logiquement de procéder à de l’arbitrage ou simplement jouer la sécurité et l’efficacité en utilisant les meilleurs fournisseurs en Europe.

L’arbitrage possède l’avantage de vous ouvrir la voie à absolument n’importe quel produit existant dans le monde. Il faut toutefois prendre de très grande pincette afin de ne pas décevoir ses clients et recevoir des avis négatifs de la part de ses clients.

C’est une bonne solution pour commencer à faire connaitre a boutique et faire du volume à court terme sur Ebay ou même des boutiques clés en main. Toutefois à long terme sur les marketplace c’est assez dangereux et fastidieux puisque le temps de traitement des commandes et de gestion de manière général est assez long et l’erreur n’est pas permise.

Si nous devions conclure, commencez par l’arbitrage si vous le souhaitez pour vous faire la main en dropshipping et bâtir la réputation de votre boutique et votre expérience pas à pas.

Dirigez vous ensuite vers des fournisseurs un peu plus safe avec des marges plus importantes en Europe afin de livrer rapidement vos clients et vraiment faire partir la machine à générer des revenus.

Si vous souhaitez imager votre projet, celui-ci s’apparente à une boule de neige. Il faudra la pousser tout en haut de la montagne avec les difficultés qui s’y apparentent pour enfin la laisser dégringoler et gagner en matière petit à petit. Ne désespérez pas et continuez les efforts pour parvenir à vos fins. En dropshipping, ils sont toujours récompensés.

Dans les prochains modules vous pourrez apprendre:

C'est parti !

Débutez votre essai gratuit

Avec Dropix, permettez-vous une ambition sans limite

Essayer gratuitement
free trial

Essai gratuit

free trial

Rentabilité assurée

free trial

Annulez à tout moment

dropix dashboard sample
ABOUT THE AUTHOR
Florian Escobar

Cet article vous a plu ?

Restez informé des derniers top articles sur le dropshipping 🏆🤩

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.