see all blog posts
Tous les articles
Comment vendre en ligne lorsque l’on est grossiste ?
Fournisseurs

Comment vendre en ligne lorsque l’on est grossiste ?

Changer ses habitudes de travail lorsqu'on est fournisseur peut être déstabilisant. Dropix vous prouve que c'est possible et vous explique comment commencer à travailler en livraison directe lorsqu'on est grossiste.

William Gaze
June 11, 2021

Vendre en ligne lorsque l’on est fournisseur

Dans un de nos articles, nous vous avons expliqué les raisons pour lesquelles le dropshipping est le meilleur moyen de dynamiser son activité lorsqu’on est grossiste.

Toutefois, changer ses habitudes de travail peut être déstabilisant. Et pourtant… c’est facilement réalisable !

Nous allons, par conséquent, vous expliquer comment travailler en livraison directe lorsqu’on est grossiste.

Les étapes à suivre pour travailler en dropshipping

Pour travailler en livraison directe, vous avez besoin de suivre seulement 5 étapes :

  • Étape 1 : Établir un accord de distribution de ses produits avec des dropshippers
  • Étape 2 : Ne pas s’occuper de la relation client auprès du consommateur final (l’étape la plus facile)
  • Étape 3 : Récupérer les informations des commandes générées par les dropshippers et les traiter
  • Étape 4 : Expédier les colis aux consommateurs
  • Étape 5 : C’est tout (elles le sont toutes finalement)

Trouver des revendeurs en dropshipping

Trouver des revendeurs en dropshipping pour un grossiste est extrêmement facile, en particulier parce que la concurrence est faible. Encore très peu de fournisseurs français travaillent en dropshipping contrairement aux autres pays européens. Et pourtant, vendre des produits stockés en France est l’un des critères de recherche principaux des revendeurs français car ils souhaitent livrer rapidement leurs clients.

Avant de vous expliquer les différentes méthodes pour chercher des dropshippers, il faut que vous respectiez les conditions suivantes :

  • Vendre des produits intéressants répondant à un besoin client : si votre entreprise n’a pas eu de mal à générer des ventes en gros jusqu’à présent, c’est que ça doit être le cas !
  • Proposer un tarif d’achat alléchant pour le revendeur afin qu’il puisse générer une marge suffisante par rapport au prix de revente conseillé (prix dicté par le marché).
  • Garder en tête que c’est le consommateur final qui commande sur la boutique du dropshipper : il faut donc proposer des produits dé-colisés (ex : il n’achètera pas 15 exemplaires de la même valise ou 20 exemplaires du même flacon d’huile essentielle) ce qui est largement réalisable lorsqu’on travaille en flux tendu avec certains détaillants. Vous pouvez éventuellement consacrer une petite partie de votre stock à ce mode de fonctionnement et l’agrandir en fonction des besoins.
  • Avoir des frais de port raisonnables : le consommateur étant habitué à avoir des frais toujours plus bas.

Les méthodes les plus intéressantes pour commencer à traiter avec des dropshippers sont les suivantes :

Méthode 1 : Indiquer sur son site Internet que l’on est capable de travailler en dropshipping

Très basique et facile à faire, il vous suffit de créer un nouvel onglet « Dropshipping » sur votre site afin d’avertir les revendeurs potentiels que vous êtes capable de travailler de cette manière-là.

En plus de pouvoir avertir les visiteurs habituels que vous pouvez fonctionner en dropshipping, avoir un onglet spécifique permet également d’augmenter votre référencement sur les moteurs de recherche.

En effet, lorsqu’un revendeur en dropshipping cherchera sur Google un fournisseur de votre secteur d’activité, vous aurez beaucoup plus de chance d’apparaître dans ses résultats et d’être choisi.

Méthode 2 : Se référencer sur une plateforme de fourniture de produits en dropshipping

Il existe quelques plateformes en France pour se fournir en dropshipping avec des fonctionnalités plus ou moins différentes.

Se référencer dans les marketplaces classiques en catégorie pro est une première solution mais elles sont de plus en plus délaissées par les dropshippers qui ne souhaitent plus référencer les fiches produit de manière artisanale ou passer manuellement les commandes pour leurs clients.

Des annuaires ou plateformes de fourniture de produits spécialement dédiées au dropshipping existent et répondent à différents besoins. Par ailleurs, la seule plateforme permettant aux revendeurs de se sourcer auprès de fournisseurs français et européens avec des flux de commandes automatisés est Dropix.

Méthode 3 : Le bouche à oreille

Une fois que vous avez commencé à travailler en dropshipping, les revendeurs seront de plus en plus nombreux à vous solliciter et à générer des ventes car le dropshipping est une communauté qui aime partager ses « bons plans ». Si vos premières commandes se déroulent bien avec vos revendeurs, ils communiqueront de manière positive sur vous auprès de leur communauté.

Aucune interaction avec le client final

Le gros avantage du dropshipping pour un grossiste est de pouvoir toucher directement le consommateur final tout en ayant aucune interaction avec lui. Vous avez, par conséquent, l’avantage de pouvoir générer de nouvelles ventes auprès d’une nouvelle clientèle sans pour autant gérer le SAV consommateur.

En cas de problèmes liés aux détaillants classiques avec qui vous traitez habituellement (exemple : la pandémie de coronavirus avec tous les points de vente physiques "non-essentiels" fermés), distribuer ses produits grâce aux revendeurs en dropshipping permet de continuer à assurer des commandes et générer du chiffre d’affaires.

Obtenir les informations relatives aux commandes générées par les dropshippers et les traiter

Afin de récupérer les informations des commandes générées par les dropshippers, on peut également travailler de manière manuelle ou automatisée.

Méthode manuelle :

La méthode manuelle est appliquée lorsque vous travaillez sans intermédiaire ou outil spécifique au dropshipping avec vos revendeurs. Les commandes sont souvent passées par e-mails ou par téléphone par les dropshippers, ce qui peut être synonyme d’oublis et d’erreurs dans les commandes.

En travaillant de manière manuelle, il arrive également que les dropshippers génèrent des commandes de produits qui ne sont plus en stock chez vous. Même si vous n’avez plus de relation avec les consommateurs finaux et que c’est le dropshipper qui assure le SAV consommateur, si ce genre d’incident arrive trop souvent, le dropshipper ne souhaitera plus travailler avec vous.

Cette méthode de travail est donc à éviter !

Méthode automatisée ou partiellement automatisée :

En travaillant avec une plateforme de fourniture de produits en dropshipping automatisée (ou partiellement) et/ou avec un gestionnaire de flux, le dropshipper a accès à vos stocks en continu, et vous à ses commandes. Tout peut être traité sur une seule et unique interface ce qui fluidifie la manière de travailler et devient un réel atout dans le développement de vos ventes.

Une fois ces informations réceptionnées, vous n’avez plus qu’à traiter les commandes.

Expédier les commandes aux consommateurs

Outre le dé-colisage des colis (si vous en n’avez pas l’habitude), la seule tâche qui diffère de votre routine est l’expédition de la commande au consommateur final.

Pour cela, vous devez choisir le meilleur transporteur en fonction de vos besoins. Vous pouvez vous fier à différents critères :

  • Le coût : plus les frais de livraison sont attractifs, plus ils intéresseront le consommateur final ou moins ça vous coûtera cher si vous l’intégrez dans le prix du produit. Il existe des intermédiaires dont vous pouvez faire appel pour négocier les tarifs des transporteurs.
  • Le délai de livraison : contrairement à une dizaine d’années auparavant, les délais de livraison sont toujours plus courts. Le consommateur final n’accepte plus d’attendre au-delà d’une semaine pour se faire livrer. Idéalement, il attend entre 2 et 5 jours pour avoir un délai de livraison suffisamment rapide avec un coût raisonnable.
  • Le taux de satisfaction : consultable en ligne, les taux de satisfaction de chaque transporteur sont disponibles. Il est également possible de regarder les avis clients. Lorsqu’un transporteur répond à ses avis, en général, c’est un bon signe (preuve qu’il y a un bon service client).
  • Le service client : un problème de livraison pouvant arriver n’importe quand, à n’importe qui, il faut mesurer le délai de réponse du service client, la précision des réponses ou encore la facilité à le contacter.
  • Le suivi des commandes : que ce soit pour le consommateur, le dropshipper ou le grossiste, il faut que la commande soit traçable.

Dropix : se digitaliser grâce au dropshipping n’a jamais été aussi facile

Pour rappel, Dropix est une solution Saas qui permet aux fournisseurs de travailler le plus facilement et efficacement possible des sites marchands en dropshipping. Vous pouvez inviter les revendeurs avec qui vous traitez à travailler dessus avec vous, mais également profiter des dropshippers déjà présents sur la plateforme. Les flux de commandes sont automatisés.

Afin de commencer à travailler avec Dropix, il vous suffit de :

  • Cliquer sur ce lien et compléter les informations demandées afin de se faire rappeler dans les 24H par l’équipe Dropix.
  • Échanger par téléphone sur vos besoins et comment Dropix peut vous aider à conquérir votre secteur d’activité dans le dropshipping.
  • Compléter le formulaire d’intégration qui vous sera transmis par l’équipe, après examen de votre candidature.
  • Création et intégration de vos fiches-produits par notre équipe.
  • Rendez-vous onboarding : formation pour la prise en main de Dropix.
  • Mise à disposition d’une page personnalisée pour l’intégration de vos revendeurs actuels (le fameux onglet « Dropshipping » cité en Méthode 1 peut rediriger vos dropshippers sur cette page).

Une fois ce processus d’intégration suivi, vous n’avez plus qu’à expédier les commandes transmises par Dropix !

Vous avez des questions ? Contactez-nous !

ABOUT THE AUTHOR
William Gaze

Cet article vous a plu ?

Restez informé des derniers top articles sur le dropshipping 🏆🤩

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.